07 avril 2007

Humour capitaliste

Le patron de la FNAC, Denis Olivennes, vient de sortir un livre intitulé : "La gratuité, c'est le vol". Cette personne, aux revenus sûrement modestes, est - il va sans dire - absolument impartial dans le débat sur le partage gratuit de fichiers sur internet.

Au delà du détournement volontaire de Proudhon ("la propriété, c'est le vol"), ce titre fait en réalité penser à George Orwell. En effet, Orwell décrit dans 1984 comment la dictature totalitaire de Big Brother emploie des slogans du même type que Denis Olivennes, comme "La guerre, c’est la paix" ou "la liberté, c'est l'esclavage". Le PDG de la FNAC montre - bien malgré lui - que la logique capitaliste est du même niveau d'absurdité et de renversement des valeurs que la dictature imaginaire du roman d'Orwell.

Liberté des profits ou liberté de l'accès à l'art, c'est en fait le choix entre la logique du capitalisme et la logique du libre partage.

"Les exploiteurs se sont toujours considérés comme l'avant-garde des exploités" (Anton Ciliga)

Posté par davidistrati à 17:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Humour capitaliste

    merci

    Olivennes comme d'autres veulent nous faire croire que copier un fichier c'est comme voler un croissant chez le boulanger.

    Sauf que ...
    une fois le fichier copié, l'original existe toujours, à la grande différence du croissant qui est perdu pour le boulanger.

    Et surtout, les distributeurs ont attendu des années avant de prendre en compte la révoluton numérique.

    Et les producteurs de disques ont bien plus exploité les artistes depuis avant même l'exitence de l'industrie du disque pour venir jouer les vierges effarouchées et les défenseurs de la veuve et de l'orphelin ayant droit.

    A part ça, je ne connaissais pas Anton Ciliga mais la citation et son profil dans wikipedia m'encourage à lire ses bouquin.

    Prometteuses lectures.

    merci.

    Zgur

    Posté par Zgur, 08 avril 2007 à 22:41 | | Répondre
Nouveau commentaire