12 avril 2007

Rase campagne : dernière ligne droite

Et voilà : la campagne touche à sa fin, on n'a pas vu le débat de fond, mais on est fatigués quand même.

Résumons :
* Aucun débat entre les candidats n'a eu lieu.
* Personne n'a rendu de compte sur son bilan, ni Sarkozy qui ces 5 dernières années était numéro 2 du gouvernement, ni Royal qui était dans le gouvernement Jospin.
* Les "petites phrases" et effets d'annonce ont squatté le devant de la scène, pendant que les questions de fond n'ont pas amené de propositions de réponses concrètes exposées et débattues précisément. Parmi ces questions de fond : le chômage de masse qui persiste, la dégradation de l'environnement, les conditions de travail qui amènent des drames (les suicides au travail), les problèmes de logement (loyers trop chers, pas assez de logements), la redéfinition d'un projet d'Europe politique qui se fasse avec les citoyens européens et plus sans eux, le passage à un système plus démocratique (exemple des pays scandinaves), etc...

Ce qui est sûr, c'est que la démocratie n'aura pas beaucoup avancé dans cette histoire, et qu'il y a même de sérieux risques qu'elle recule un bon coup.

Il reste quelques jours, on peut toujours espérer à la dernière minute un débat sérieux regroupant tous les candidats, qui débattraient des inégalités qui persistent (hommes/femmes, riches/pauvres...) et de comment y remédier, de l'avenir politique et écologique de la planète, des multiples problèmes liés au travail.
Voilà qui amènerait un peu de clarté et de dignité dans une campagne qui a été jusqu'ici assez pitoyable.

Posté par davidistrati à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Rase campagne : dernière ligne droite

Nouveau commentaire