22 juin 2009

Sarkozy devant le "congrès" : au bout du ridicule

Ce 22 juin 2009 marque un nouvel épisode de la fin de la Ve République ; et on ne peut que s'en réjouir. Avec cette farce de l'allocution de Sarkozy devant des parlementaires à Versailles (quel symbole !), l'égo du chefaillon repousse les limites du ridicule, déjà poussées assez loin... La Cinquième République n'a jamais été démocratique. Mais l'aggravation par le règne sarkozyste est tout de même très nette. Le chef au dessus des lois qui s'exprime aujourd'hui, sans vote et sans débat, est bien un dictateur en CDD de 5 ans... [Lire la suite]