Le rapport parlementaire sur les "niches fiscales" est ahurissant : 73 milliards d’euros, c'est la somme donnée par l'Etat chaque année dans le cadre de ces dispositifs. Si certains se justifient, les plus grosses sommes bénéficient aux plus riches. C'est-à-dire que ceux qui sont déjà les plus privilégiés ont en plus un "coup de pouce" énorme de la part du gouvernement !

A cela s'ajoutent les 65 milliards d’euros de cadeaux fiscaux au patronat par an... Bref, plus de deux fois le déficit annuel de la France.

C'est à ces cadeaux très coûteux faits aux plus riches, donc ceux qui en ont le moins besoin, qu'il faut s'en prendre : pas aux personnels qui sont au service du public, et dont nous allons avoir de plus en plus besoin étant donné l'augmentation des naissances et le rallongement de l'espérance de vie !

Il faut faire cesser cette politique injuste et irresponsable.